Translate this Page

Rating: 3.0/5 (902 votos)



ONLINE
2




Partilhe este Site...

 

 

<

Flag Counter


HISTOIRE DE L'ASSEMBLEE DE DIEU
HISTOIRE DE L'ASSEMBLEE DE DIEU

                                   HISTOIRE DE L'ASSEMBLEE DE DIEU

                      Les pionniers Gunnar Vingren et Daniel Berg

                                      Le long voyage.

  

Le raz de marée d'immigrants à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, le rêve d'un avenir meilleur, ont quitté la Suède à la recherche de l'emploi aux États-Unis, étaient deux jeunes hommes qui ne l'avait jamais trouvés sur son terrain.

Le chrétien Enfance

Le plus âgé, fils exemplaire de croyants, à 18 baptisé dans l'eau, a été bercé dans un endroit appelé Ostra Husby, Östergötland. L'autre, également de la famille évangélique (baptiste), a également vécu une véritable enfance chrétienne, et avec seulement 15 ans a été baptisé. Leurs noms: Daniel et Gunnar. Ce, jusqu'à ce que la première jeunesse résidait dans la patrie, Vargon ("l'île du loup"), où les loups avaient pas; au contraire, il vivait-entouré par la sérénité de tous côtés - pas de perspectives, cependant, des jours meilleurs.

Sans eux, si loin de pressentissem aucun signe, pour les conduire à un autre continent, la main de Dieu à un âge précoce a commencé à les diriger vers les points de convergence inimaginables. Ceux-ci étaient, même si dans le fond, un ami d'enfance de Daniel - Lewi Pethrus - qui l'a conduit à avoir "le premier contact avec le travail pentecôtiste et de son message." Pethrus viennent au Brésil pour la première fois, lorsque le travail de Dieu initié par deux missionnaires est probablement allé à travers sa plus grande crise, et a contribué à orienter dans le sens qui conduirait à - sur l'aspect numérique, au moins - le plus important communauté pentecôtiste de tous les temps.

Daniel Gustav Högber est né et a grandi dans la ville de Vargon Suède. La date de naissance est le 19 Avril, 1884. Les parents de Berg, Gustav Högberg Verner et Fedrika Högberg, étaient membres de l'Église baptiste. Berg a été baptisé dans l'eau pour 15 ans le 12 Février, 1899 avec son ami d'enfance Lewi Petrus.

Mais en raison d'une crise financière qui est arrivé en Suède à l'époque, Berg a voyagé aux États-Unis sur le navire MSRomeu le 25 Mars 1902 à l'anticipation d'une vie meilleure. Il a travaillé pendant sept ans en Amérique comme un raffineur.

De retour à la Suède pour visiter ses parents, Berg a rencontré son ami Lewi Petrus, désormais pasteur d'une église relancé à Lidköping, et le travail désir peja brûlé dans son cœur. Retour aux États-Unis a été baptisé du Saint-Esprit.

À Chicago pour assister à une conférence de la Bible, il a rencontré Gunnar Vingren.À une occasion, le Seigneur a parlé à son cœur qui cherche Vingren. Il est alors allé à South Bend dans l'Indiana où Vingren dit ce qui se passait. Commencé à prier ensemble, qui est quand Dieu a révélé sa volonté par une prophétie révélant le champ de la mission dans le Para.

Daniel Berg a démissionné, et son employeur en plus de faire le travail d'arrangement, même lui a donné un biscuit et une banane. Cela symbolisait le désir de ne pas manquer de fournitures ami, était une tradition américaine.

Berg est venu à Pará en simple jeunes Vigar à 26 ans et est resté unique jusqu'en 1920. Dieu appelle toujours les jeunes commis à son travail. Donc, il était avec Joseph, David, Samuel etc. Retour à visiter la Suède, il a rencontré une belle jeune, Sara Ber, et l'épousa le 31 Juillet de cette année, et est venu vivre au Brésil le 21 Mars, 1921. Vous leur a donné David et Deborah. L'administrateur du blog Alerte final rencontré David pour la première fois à Belém do Pará. En d'autres occasions, ici dans le Grand Temple à Cuiabá.

Daniel Berg était brave homme. Laissant le développement de l'Europe et de briser l'Amazonie, face à des inondations, des rivières, des cascades à bord de canots et dangereuses. Nous sommes allés à pied, en danger d'animaux sauvages, maladies comme la fièvre jaune, le paludisme et d'autres. Mais il était tellement avec Paul et avec tous ceux qui ont un appel à faire le travail de Dieu. Ceci est le vrai sens de la vie au travail.

Travailler dans le Port Company de Pará (maintenant Société Dorcas du Pará) a travaillé pour payer les leçons de portugais que Vingren étudié. Comme il a travaillé, Vingren étudier, et la nuit Vingren enseigné portugaise à Berg. Avec le reste du salaire, Berg US importait la littérature, et les Bibles distribution en portugais à Para.Peu de gens savaient lire, mais Berg visité maison par maison, les familles dans tous les quartiers et les rues.

Daniel Berg était un homme courageux, marcher dans les îles, portant ses deux valises, une avec ses vêtements et une autre pleine de Bibles pour évangéliser.L'amorçage de la route 400 km, souvent fait ce voyage à pied. Le point de vos pieds gonflent. Sur un de ses voyages à travers les rivières, je suis dans un canot quand soudain elle était entourée par un tourbillon, et a coulé. Berg a nagé entre les alligators hors de l'eau. Même à l'hôpital en cas de maladie, il a passé des tracts. En 1963, il marchait évangéliser l'hôpital où il a été admis, même avec une santé fragile, et les soins infirmière qui a insisté pour qu'il arrête.

Daniel était un homme simple et humble, quand est venu les épreuves et les tribulations, juste glorifié Dieu. Marcher dans les rues de Bethléem, rempli les poches manches, et a été sucer mangues dans les rues. Il a déménagé à Vitória (ES), le 24 Janvier 1922. En commémoration du 50e anniversaire de l'Assemblée de Dieu, jubilé, était à Bethléem pour les célébrations. Il a été décoré par le pasteur Paul Leiva Macalão dans Maracanãzinho avec une médaille d'or. Mais la gloire que Dieu a donné à son développeur.

Berg n'a pas reçu les soins et les honneurs qu'il méritait. Le propre frère Adriano Nobre a reconnu quand il a écrit dans le magazine défunte Seara. Berg et sa famille a finalement retournée en Suède en 1962. M. Berg réunis au ciel le 28 mai 1963, quand Berg était de 79. En Suède, où leurs parents sont enterrés, il ya aussi Daniel Berg, qui a quitté heureux et avec la certitude du salut.

Aujourd'hui, près de l'anniversaire des 100 ans de l'église, elle est devenue grande et puissante du Seigneur Jésus-Christ. Enregistrée dans CGADB pour environ 40.000 bergers écrites. Aujourd'hui, les membres sont comptés en millions. Mais nous avons encore besoin de faire beaucoup de prendre oexemplo de Berg. La vie de la nation coulés dans le péché, l'idolâtrie, la corruption, la toxicomanie et autres maux sociaux, et surtout spirituelle. Nous avons besoin de se replonger dans le ministère de l'évangélisation

Le Homeland

Dans ses mémoires, Daniel, qui a toujours abrité acendrado amour pour leur terre représente la scène de l'enfance: «... pour moi, Vargon est l'un de ces plus beaux endroits de la Suède"; et essaie de résoudre son éclat: «... sans vous allez dans cette déclaration toute manifestation de localisme ..." Il continue à accrocher son berceau, comme il le faisait tard au Brésil, mais sans permettre l'attachement à leurs racines interfère le grand appel: "Vargon a un côté lac Varnern, dont la ville la plus proche, Vanersborg, prit le nom de l'autre côté se trouvent les montagnes Hunnebeg et Halleberg, les endroits préférés des rois de la Suède pour faire la chasse Nous .. les enfants au cours de l'été et l'automne, nous avons passé toutes les heures de vacances dans ces montagnes, en contemplant les sources abondantes et les lacs vierges ". Comment diversifié ce scénario, celui dans lequel, en vertu des essais les plus sévères, serait protagoniste d'un événement qui déplacer des millions de Brésiliens!

Daniel a entrepris, à 5 Mars 1902, à Göteborg, aux États-Unis dans son premier voyage en mer, que beaucoup d'autres suivraient, un travailleur du Seigneur. La journée était froide et "Romero" ont commencé à quitter le point. "Même si je me repens que je suis embarqué», se souvient le Suédois attaché à son pays, "il était trop tard pour changer d'avis." Il cherchait à se rassurer, «Je pensais alors à moi-même, ne serait pas voir le printemps suédois cette année, peut-être, ou l'année suivante savais, à la place, que lors du démarrage du printemps, je serais dans le pays de grands rêves et espoirs. Amérique du Nord. En Amérique, il était le printemps, et je pensais que, peut-être qu'il est la même en Suède ".

Le port d'atterrissage était Yorkshire, l'embouchure de la rivière Hull, où la ville du même nom est venu à être l'un des plus importants en Angleterre. Après un bref séjour à Hull, Daniel rumaria à Liverpool, puis le quatrième ville en population en Angleterre, où est monté le 11 Mars, en partance pour les Etats-Unis. Il était de la vieille ville de Boston, l'architecture et en bon aspect urbaine britannique, dont il démêlé, jours après avoir quitté le Vieux Monde. Donc, il est à Providence, Rhode Island, où, avec l'aide d'amis, a obtenu un emploi dans une ferme.

DANIEL BERG

(1884-1963)

Missionnaire, évangéliste, pasteur et fondateur des Assemblées de Dieu au Brésil. Né le 19 Avril 1884, dans la petite ville de Vargön, la Suède, les rives Vernern lac.Lorsque prêtre nouveau-né a visité plusieurs fois la ville de la maison de leurs parents pour les convaincre de le baptiser, mais ne trouva rien. Alors, comme un enfant, Daniel a été désapprouvée par le prêtre, qui a discrédité, a poursuivi en disant que l'enfant n'a pas été baptisés par lui ne jamais laisser Vargön. "Même alors, je pouvais voir l'inconvénient et le danger des gens ont une foi ciblée sans liberté. La religion qui domine ma ville et alentours impossible âmes d'avoir une rencontre avec le Sauveur ", dit pionnier dans ses mémoires.

 

Lorsque l'Évangile a commencé à entrer dans les maisons de Vargön, leurs parents, Verner Gustav Högberg et Fredrika Högberg, ils ont reçu et ont rejoint l'église baptiste. Logo cherché à éduquer l'enfant selon les principes chrétiens. En 1899, quand il avait 15 ans, Daniel a été converti et a été baptisé dans l'eau dans l'Église baptiste de Ranum.

 

En 1902, à 18 ans, juste avant le début du printemps le nord, a quitté son pays.Condamné le 5 Mars 1902, dans le port baltique de Gothemburgo, navire MS Romeu, en partance pour les Etats-Unis. "Comme beaucoup d'autres l'avaient fait avant moi», at-il souligné. La raison en était la grande dépression financière qui a dominé la Suède cette année.

 

Le 25 Mars 1902, Daniel a atterri à Boston. Dans le Nouveau Monde, rêvé, comme beaucoup d'autres de son temps, dans la conduite se professionnellement. Mais Dieu avait un plan différent et spécial pour votre vie.

 

Boston, a voyagé à Providence, Rhode Island, pour rencontrer des amis suédois, qui lui a obtenu un emploi dans une ferme. Il est resté aux États-Unis pendant sept ans, où il se spécialise en tant que raffineur. Avec nostalgie, de retour dans sa ville natale, où le temps semblait arrêtée. Rien n'a changé. Seulement Lewi Pethrus *, son meilleur ami, ami d'enfance, ne vit plus là. "Il vit dans une ville voisine, qui prêche l'évangile», a déclaré sa mère.

 

Bientôt, il est venu à sa connaissance que son ami a reçu le baptême dans le Saint-Esprit, chose nouvelle pour votre famille. La mère de l'ami a insisté pour que Daniel la visite. Il a accepté l'invitation. Sur le chemin, il a étudié les passages bibliques qui était basée sur la «nouvelle doctrine». 

 

Venant à un ami église Lewi Pethrus (Baptist Church de Lidköping), trouva la prédication. Il était assis et a écouté le message. Après le service, ils ont longuement parlé de la nouvelle doctrine. Daniel avéré être favorable. Ensuite, dit au revoir à ses parents et à gauche parce que son intention était de ne pas rester en Suède, mais revenir à l'Amérique du Nord.

 

En 1909, au milieu du voyage de retour aux États-Unis, Daniel pria avec ferveur à Dieu pour le baptême dans le Saint-Esprit. Comme je suis pas inquiet comme avant, car il savait déjà aux États-Unis, il a canalisé toute leur attention à la poursuite de la bénédiction.

 

En approchant les côtes nord-américaines, sa prière a été exaucée. Dès lors, sa vie a changé. Daniel a commencé à prêcher plus la Parole de Dieu et après son témoignage à tous.

 

Aussi en 1909, lors d'une conférence à Chicago, Daniel a rencontré le ministre baptiste Gunnar Vingren, qui avait également été baptisés dans l'Esprit Saint. Ils ont parlé des heures sur les convictions qu'ils avaient. La première est que l'un et l'autre pensaient qu'ils avaient un appel de la mission. Le plus ils ont dialogué, plus vos appels ont été renforcées.

 

Lorsque Vingren était à South Bend, Daniel Berg travaillait dans une épicerie à Chicago quand le Saint-Esprit dit de passer à South Bend. Berg a quitté son emploi et il est allé, il a trouvé Vingren pasteur d'une église baptiste il. «Frère Gunnar, Jésus m'a dit que je voudrais rencontrer son frère ensemble à louer votre nom", a déclaré Berg.«Très bien!» Il répondit Vingren avec simplicité. Ils sont ensuite allés à rencontrer tous les jours pour étudier les Écritures et prier ensemble, en attendant que la direction de Dieu.

 

Après la révélation divine donnée à son frère Olof Uldin que l'endroit que vous devriez aller était Pará, Brésil, Daniel Berg, contre la volonté de leurs patrons, il a quitté son emploi. Ils ont fait valoir: "Vous pouvez prêcher l'Evangile aussi, Daniel; pas avoir à quitter Chicago ". Mais il était convaincu de l'appel et n'a pas reculé.

 

Quand il a quitté, Berg a reçu son maître un biscuit et une banane. Ce fut une vieille tradition aux États-Unis. Il symbolisait le désir qui n'a jamais manqué de nourriture pour la personne qui a reçu l'offre.

 

Ce geste a servi comme une consolation pour Berg, qui a ensuite quitté avec Vingren à New York, et de là vers le Brésil sur un navire.

 

Dans Pará, Daniel, 26 ans logo a été utilisé comme caldereiro et raffineur dans la société du port de Para, recevant salaire mensuel de 12 000 reis, il est venu pour payer les leçons de portugais appris à Vingren par un professeur privé. Plus tard dans la journée, Vingren enseigné ce qu'il avait appris à Daniel. Par la même occasion, Berg n'a jamais appris bonne portugais. L'argent qui a été laissé a été utilisé pour acheter des Bibles aux États-Unis.

 

Dès commencé à se faire comprendre en portugais, il est venu pour évangéliser les villes et villages le long de la voie ferrée Belém-Bragança, tandis que Vingren a pris soin de le travail du nouveau-né dans la capitale. Comme l'évangile était pratiquement inconnu dans l'État de Pará, Berg est devenu le pionnier de l'évangélisation dans la région. Parce que les églises évangéliques existants à l'époque ne disposent pas suffisamment de ressources pour promouvoir l'évangélisation à l'intérieur.

 

Après l'évangélisation de Bragança, il est également devenu un pionnier dans l'évangélisation de l'île de Marajo, où il séjourna pendant de nombreuses années à bord de grandes et de petites pirogues. Berg est allé d'île en île, en prenant le message biblique à de petits groupes évangéliques qui se formaient partout où il allait.

 

Au début des années 1920, Daniel a visité la Suède, où il est tombé en amour avec la jeune Sarah, qu'il épousa le 31 Juillet de cette année. En Mars 1921, il est retourné au Brésil, accompagné de son épouse. Le couple a eu deux enfants: David et Deborah.

 

En 1922, il est allé à Vitória (ES) pour établir l'Assemblée de Dieu dans cette capitale, reste jusqu'en 1924, quand il est allé à Santos trouvé l'AD dans l'état de São Paulo.En 1927, la famille déménage à Berg São Paulo capitale, où Daniel a continué à faire leur travail d'évangélisation jusqu'en 1930.

Après une période de repos, puis pour le travail missionnaire au Portugal, entre les années 1932-1936 dans la ville de Porto. Après avoir traversé la Suède, il est retourné au Brésil le 11 mai 1949. Il est resté à Santo André (SP) jusqu'en 1962, quand il a décidé de retourner en Suède.

 

Daniel Berg était toujours très humble et simple. Dans ses sermons et ses dialogues, toujours démontré ces vertus. Pas une route en colère ou découragés. Quand il y avait un problème, ce sont ses mots: "Jésus est bon. Gloire à Jésus! Alléluia! Jésus est très bonne. Il sauve, baptise dans l'Esprit Saint et la guérison des malades. Il fait tout pour nous. Gloire à Jésus! Hallelujah ". 

 

Dans le Jubilé des Assemblées de Dieu au Brésil d'or, célébré à Bethléem, Berg était là, inchangé, tandis que les frères ont fait référence à son rôle dans le lancement des travaux. Pour lui, la gloire était uniquement de Jésus. Berg se considérait seulement un instrument de Dieu.

 

Dans les célébrations jubilaires à Rio de Janeiro, dans Maracanãzinho quand le pasteur Paul Leiva Macalão mis sur son revers une médaille d'or, Berg exprime visiblement sur son visage l'idée que ne méritait pas cet honneur.

 

Jusqu'en 1960, Berg a reçu directement de Dieu, la guérison de leurs maladies par la prière de la foi. Mais, à propos de leurs conditions de vie dans ses dernières années, il peut être déduit que n'a pas eu le soutien qu'il méritait. À cet égard, le pionnier Adrião Nobre a protesté le magazine Seara, Novembre-Décembre édition 1957, p.32: «Le frère Berg vit à São Paulo (Santo André ville). Je ne sais pas comment il vit ces derniers temps; Je devais, cependant, de mauvaises nouvelles au sujet de leurs conditions de vie - a, selon le savait, le reste que vous méritez, ni le confort que vous devez fournir. Frères, nous ne sommes pas injuste, rappelons-nous aider le pionnier travail pentecôtiste bien-aimée au Brésil ".

En 1963, il a été hospitalisé en Suède. Pourtant, je travaille pour le Seigneur. Il a quitté la salle pour distribuer des dépliants et de prier pour ceux qui ont décidé. La discipline interne de l'hôpital ne lui permet pas de faire ce travail, donc une infirmière a été affecté à imposer l'interdiction. Cependant, face à l'homme de Dieu brisée par le poids des années, mais forts de leur tâche spirituelle, il n'a pas le courage et abandonne la tâche. Berg a ensuite continué à offrir la littérature.

 

Enfin, le 27 mai 1963, âgé de 79 ans, Daniel Berg est mort. Son épouse, Sarah, est décédé le 11 Avril 1981.

 

Sources: Berg, Daniel. Envoyé par Dieu. Rio de Janeiro: CPAD, 8ème édition, 2000, 208 pp; Vingren, Ivar. Pioneer Quotidien - Gunnar Vingren. Rio de Janeiro: CPAD, 1ère édition, 1973, 222 pp; CONDE, Emilio. Histoire des Assemblées de Dieu au Brésil. Rio de Janeiro: CPAD, 1re édition, 2000. pp. 19- 50; Ivar Vingren skriver om svensk pingstmission i Brasilien - Série AV la missionärsberättelser de partir (Ivar Vingren écrit à propos de la Mission pentecôtiste suédoise au Brésil - la série des rapports des missionnaires de l'Institut des Missions). Suède, 1994, pp. 20-27;RÉVEIL apostolique au Brésil. Traduction: Ivar Vingren. Rio de Janeiro: CPAD, 1987, pp. 7-44; Vingren, Ivar. Det började i Pará - Svensk Pingstmission i Brasilien (Il a commencé dans le Pará - mission pentecôtiste suédoise au Brésil). EKRO, Suède: MissionsInstitutet-PMU, 1994, pp. 28-34; Bonne Semence, Belém (PA), Septembre 1930, p. 5; Messager de la paix, CPAD, Septembre 1999; Janvier 1997; Décembre 1985; Juin 1980; Mars 1980; Août 1936, p. 5, la première moitié; Juillet 1936, p. 7, le second semestre; Février 1933, p. 7, le second semestre; Juillet 1963 p. 1 seconde quinzaine; Novembre 1933, p. 6, le second semestre; Novembre 1989, p. 12;Septembre 1981; Travailleur, CPAD Jan-Mars 1979 pp.42-45; Seara, CPAD, Janvier 1957, pp. 23-26, 36; Juillet 1963, pp. 4, 5.

 

 

US Vingren

Gunnar Vingren rendu à Göteborg à la mi 1903. Le 30 Juin a pris la vapeur qui conduirait à la même ville de Hull, où Daniel avait passé l'année précédente. Et il n'a pas été une simple coïncidence. Il était la main de Dieu continue à des fins plus élevés. Train a continué à Liverpool et à nouveau par bateau a continué son voyage vers Boston. Mais devaient parcourir plus, lié à la maison de son oncle Carl, résidant à Kansas City, où il est arrivé le 19 Novembre, après dix-neuf jours de Voyage.

Alors Gunnar pourrait être utilisé jusqu'à l'été, comme chauffeur de serre. En hiver, serait travailler comme portier dans un magasin et jardinier. En état étranger, ils ont été laissés à lui, comme toujours, les professions les plus modestes. En Février 1904, il sera en route vers une autre adresse à la recherche de leurs moyens de subsistance: la ville de Saint-Louis, où il a travaillé dans le jardin botanique.

Le "Call malavisée"

Un oncle de Gunnar Vingren avait été missionnaire en Chine; et il a commencé à envisager de prendre le même sort. Mais le Seigneur a parlé à son cœur, demovendo de cette façon. Une fois baptisés dans l'Esprit Saint, Gunnar se sentirait en pleine harmonie avec les messages de Dieu. Il a fait le cours de théologie à Chicago, le Séminaire baptiste suédoise, à partir de Septembre 1904 à 1909. Pour ce sur exhorté, quand il appartenait à l'Église baptiste. Pendant cette période, en tant que stagiaire, il a prêché dans plusieurs endroits: à la First Baptist Church de Chicago, Michigan, à Sycamore, Illinois; Blue Island. Dans les étapes ultérieures pasteur de l'église dans Mountaim, Michigan. A été préparée intellectuellement, je acquis une certaine expérience pastorale, mais manquait encore quelque chose pour être prêt.

Lorsque resisitir enfin la détermination des ministres pour leur voyage en Chine - parce que ce qui était dans son cœur n'a rien à voir avec le pays des siècles - les graves conséquences impliquées. Si elle était, y compris la mariée, qui aspirait à l'accompagner à l'Est et, sans surveillance, a opté pour la rupture de l'engagement ...

Retour à la Suède

La miss de famille vous, votre Vargon bucolique, parlé à Daniel si fortement qu'un jour en 1908, il est retourné. Bien qu'il puisse sembler étrange que le chapitre de son histoire, en retrait une fois de plus était le Seigneur articulant chaque étape.

Informées du sort de son ami Lewi Pethrus, Daniel souhaitait se rendre à sa rencontre. Pethrus, qui vivait dans une ville voisine où il a prêché l'Evangile, et a déclaré que les doctrines de la Pentecôte. De retour aux États-Unis en 1909, Daniel a reçu le baptême dans l'Esprit Saint.

La Great Revival

Il était temps pour un grand réveil aux États-Unis, le pays même où Daniel avait été et où le retour maintenant. Dans beaucoup d'églises traditionnelles, de plus en plus le nombre de ceux qui reçoivent la promesse de la Pentecôte. Au début, ils ne quittaient jamais leurs communautés, mais a commencé à avoir des réunions où, avec plus de liberté, on pouvait entendre sur la Full Gospel, pourrait être vu et entendu à des hommes, des femmes et des enfants à parler en langues, recevoir La guérison divine.Beaucoup d'autres ont cherché et ont également reçu ce que Jésus avait promis avant son ascension.

En 1854, la flamme de la Pentecôte avait craquelé plus fortement dans la Nouvelle-Angleterre (Bostom et alentours); en 1892 dans la ville de Moarehead; en 1903, à Galena, Kansas; Orchard et Houstok en 1904 et 1905. Ainsi, près de la Pentecôte, mais il a dû traverser l'océan pour le trouver ...

Tune avec Dieu

Après une semaine standard, la puissance de Dieu impliquait la Vingren extraordinaire. Plus tard, elle pouvait comprendre ce que l'Esprit Saint a voulu lui dire, une sœur avec le don d'interprétation des langues a été utilisé par le Seigneur de vous donner conscient que avant d'aller sur le terrain, doit être revêtu de la puissance.En Novembre de la même année (1909), il a reçu le pouvoir de terminer.

Maintenant, Daniel et Gunnar avaient autre chose en commun, outre la condition de patriciens, les serviteurs et les immigrants dans le même pays du Seigneur. Avec seulement un an d'intervalle, ils étaient tous deux baptisés dans l'Esprit Saint, le parler en langues.

UNIS PAR DIEU

Convergence des étapes

Manque juste maintenant à la réunion. Et cela est également arrivé en 1909 à Chicago, en tant que participants à une conférence.

Après un long dialogue, qui est de plus en plus identifiée et compenetravam de l'appel de Dieu, ils sont allés à prier chaque jour, la recherche de conseils complets du ciel.

Nommez un rêve: Para

Quelques jours passèrent avant quand un croyant baptisé dans l'Esprit Saint, appelé Adolfo Uldin, leur ont raconté un rêve, dans lequel les deux amis étaient des personnages, et il est apparu à lui, clairement lisible, un nom très étrange:. Para Uldin jamais lu ou entendu un tel mot. Mais, vous savez tratrar est un endroit. Daniel et Vingren compris qu'il était la réponse de Dieu à leurs nombreuses prières. Dans la journée segunite, ils sont allés à une bibliothèque pour consulter les cartes. Lorsque l'on considère la distance du pays qui était Pará, ils sont venus à être secoué par des doutes, mais après une semaine de prière sont devenus convaincus que la destination à prendre.

La décision était devenue irréversible. Et Dieu a continué à avoir des repères dans le caminhoo suédoise afin qu'ils puissent prouver la certitude de la volonté de Dieu dans leur vie.

La disposition du Seigneur

L'argent qu'ils avaient eu très peu, mais cela signifiait plus révélatrice de la direction à prendre :. dollars américains Ninety - le prix du passage au pays lointain où il y avait un endroit appelé Para Mais voici, avec un nouveau test, est retourné à Dieu contester leur foi, le Seigneur a commandé l'Vingren don quatre-vingt dix dollars pr Journal de l'église. Durham. Et Daniel convenu. Ils lui ont rendu visite à Chicago, la recherche d'une contribution pour le voyage, "mais," rappelle Daniel, "les frères ne sont pas très enthousiastes. Ils ont mentionné climat de difficultés et a prédit que nous allions revenir immédiatement. Donc, nous ne sommes pas garanti tout support ». Durham leur avait tout simplement séparer pour la mission au Brésil.

Dans une autre église dans la même ville, dans un service d'adieu, le pr. BM Johnsom - qui les aiderait, tandis qu'au Brésil, les moments les plus difficiles - pourrait également ne rien faire pour eux, mais a laissé la congrégation à l'aise. Si cette offre pourrait atteindre New York.

Suite voyage et un arrêt, ils sont tombés sur un ami de Vingren, qui vient dire

Le doigt de Dieu

«Vous savez, mon frère Vingren je rêvais de toi ce soir, et Dieu m'a dit que je devrais lui donner $ 90. Ce matin, je mettre de l'argent dans une enveloppe à envoyer ... Maintenant, je ne dois pas payer l'expédition." Un autre signe de la manière: le Seigneur leur parlait de façon inhabituelle, mais comment clairement leur parlait! Le doigt de Dieu était presque visible.

Une fois à New York, ne tarda pas à chercher dans les compagnies maritimes, ses deux billets pour le 5 Novembre. Ils ne doutaient pas; la date était exactement cela.

Un autre signe

Band du Sud, le Seigneur leur avait dit tout cela en détail. Mais combien ont été consultés refusé d'être à partir du 5 Novembre. Enfin, ils ont trouvé un navire britannique qui était en service ne sont pas constantes des annonces. Et le navire, "Clément," a commencé à réussir à ce jour préfiguré vers Belém do Pará.

L'argent disponible était suffisant, mais a donné seulement la troisième classe, où même des tables et des chaises là. Ils étaient obligés de voyager sur le pont, assis dans des barils, "mais nous avons senti la puissance de Dieu sur nous là, et louvávamos le Seigneur, et il nous a parlé en disant qu'il allait avec nous et nous ouvrir la porte», dit Daniel, "ce acclamé nos cœurs à merveille ".

Conversion de la mer

Pendant le voyage, un jeune complexé, maussade, misérable, pensée du suicide est quand Daniel lui a parlé et lui demanda: «Avez-vous la foi en Dieu" "Qui est Dieu?" Entré à la question. Le message profudamente missionnaire a touché son cœur, il se mit à pleurer, et accepté Christ comme Sauveur.

L'arrivée au Brésil

L'arrivée a eu lieu le 19 Novembre 1910. Tout était très étrange pour les deux Suédois. Les personnes malvestidas, les lépreux ont défilé leurs corps mutilés, avec spectacle poignant dans les rues. Mais le fait que le Seigneur leur avait envoyé, et ici était de les sauver de l'infection et donc les agressions, des insultes et des menaces.Certains des passagers heureux avec elles atteint le port de Belém jamais imaginé qu'ils deviendraient infectés, et bientôt après eu leurs noms dans la liste des morts.

Dans le modeste hôtel (où nous avons passé une journée) consommé leurs pauvres 16,000 reis. Avec emplacements restants, serait le tram, le lendemain, à la recherche de la résidence du pasteur méthodiste Justo Nelson, rédacteur en chef du journal "désinvolture" était venu aux mains de Vingren la salle où nous étions. À leur grande surprise, il était un Vingren connue aux États-Unis.

Séparer pour des missions par une église baptiste, rien de plus naturel que de les diriger vers nos frères de la même foi, ce qui a été fait.

Le lendemain, ont été très bien reçu par le missionnaire Erik Nelson. Ceci, comme ils de nationalité suédoise, les a invités à coopérer au travail. Il leur a offert le sous-sol de igeja, où ils sont restés.

Autres missionnaires au Brésil

Au fil des ans, d'autres missionnaires arrivaient. Ils ont procédé principalement de Suède et aux États-Unis. Le troisième était Otto Nelson en 1914. Ils le suivirent: Samuel Nyström (1916) et Samuel Hedlund (1921). Tous les États-Unis, arrivés à Mars 1921 Nels Nelson, Ana Carlson, Beda Straw, gays VRIS, Augusto Anderson, Esther Anderson, Victor Johnson et Elizabeth Johnson. Suivant: Gustavo Nordlund, Nordlund et Herbert Simon Lundgren, trois en 1924. Joel Carlson sont venus en 1925. Orlando Boyer, envoyé par la mission de l'Eglise du Christ, rejoignant plus tard, l'Assemblée de Dieu, est venu en 1927. En 1928, , Nils Kastberg arrivé et Algot Svenson. Eurico Aldor Peters est arrivé au Brésil en 1933. Après ceux-ci, Nels Olson-Laurent (1938) et Nils Taranger (1946). En 1948 est venu Eurico Bergstem Pierre et Jean Kolenda. Carlos Hultgren arrivé en 1950. Bernhard Johnson Jr., qui a été au Brésil dans l'enfance, de retour en 1957. Les sources consultées ne pas avoir les dates auxquelles les étagées sol brésilien des missionnaires Anders Johnson, Walter Goodband et Erna Miller, mais ceux-ci ont étaient ici en 1934. D'autres ont apporté leur contribution à l'évangélisation du Brésil, comme John Aenis, Albert Widner, William Treffut, Victor Jansson, Simon Sjögren, Nina Englund, Horace S. Ward, Albert Widmer, et Anderson Cecilia Johansson.

 

voir plus    WWW.ESTUDARHISTORIADAIGREJA.BLOGSPOT.COM